Mme Andréanne Beaupré

Elle offre des services de psychothérapie, ainsi que des services d’évaluation du fonctionnement psychologique global (affectif, cognitif et attentionnel).

Expériences cliniques

Son mémoire doctoral portait sur l’influence des symptômes dépressifs et des comportements de sensibilité du père sur le développement social et émotionnel du tout-petit. Elle porte donc un intérêt particulier à l’influence que les premières expériences de vie peuvent avoir sur le développement de l’enfant et l’adolescent.

Entre 2018 et 2021, elle a effectué ses stages doctoraux dans le réseau public, soit au Centre de pédopsychiatrie de l’Hôtel-Dieu de Lévis, à la Clinique de psychiatrie périnatale de l’Institut universitaire en santé mentale de Québec, ainsi qu’à la clinique de pédopsychiatrie du CHU Ste-Justine. En 2021, elle a débuté sa pratique professionnelle à titre de psychologue au CHU Ste-Justine, à Montréal. Ces expériences lui ont permis de développer des connaissances et une pratique clinique riches auprès de jeunes, et de mères, souffrant d’un (ou plusieurs) trouble de santé mentale (dépression, anxiété, trouble de personnalité, trouble bipolaire, trouble obsessionnel-compulsif, trouble psychotique).

Actuellement, Mme Beaupré pratique à la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) auprès d’enfants et d’adolescents en situation de compromission. Elle offre également ses services en cabinet privé à RÉSEAU SAGESSE à temps partiel et ce, depuis 2019.

Formation et approche privilégiées

Mme Beaupré a été formée à diverses approches, ce qui lui permet de s’adapter aux besoins de chaque client et de développer une compréhension globale de ses difficultés.

Elle base son travail clinique sur l’approche psychodynamique. Elle s’intéresse au monde interne du jeune (émotions, pensées, croyances, intentions, etc.) et aux impacts que ses enjeux personnels ont sur son fonctionnement.  L’exploration de ces enjeux avec le jeune lui permet de le soutenir dans la compréhension de soi, lui permettant de développer une plus grande capacité de réflexion sur soi-même, en plus de donner un sens à ce qu’il vit et à s’en dégager graduellement. La thérapie par le jeu est préconisée auprès des plus petits. Mme Beaupré inclut également des éléments des approches cognitivo-comportementale de 2e(TCC) et 3e vague (ACT) à sa pratique, afin d’aider l’enfant ou l’adolescent à développer des stratégies de résolution de problèmes et de gestion de ses émotions plus adaptées, ainsi que d’intégrer des pensées plus aidantes à son bien-être.

Étant donné sa formation auprès de clientèles complexes, elle sait composer avec un tableau clinique multifactoriel et comorbide, ce qui aide à sa compréhension de la dynamique de l’enfant ou l’adolescent, ainsi qu’à ses interventions auprès de lui.

Intérêts particuliers

Mme Beaupré porte un intérêt particulier au développement structural (développement de la personnalité) et cognitif de l’enfance à l’âge adulte. Elle s’intéresse aux défis du jeune dans sa relation à soi et aux autres et comment ceux-ci peuvent jouer un rôle notamment dans la gestion des émotions, l’identité, les idées suicidaires ou les comportements perturbateurs. Elle porte une attention particulière aux demandes et défis inhérents au stade de développement du jeune.

Enjeux relationnels – traits de personnalité – dépression – anxiété – estime de soi – gestion émotionnelle – idées suicidaires – trouble obsessionnel-compulsif – TDAH – trauma.

Share: