M. Félix Veillette

À titre de neuropsychologue, il offre des services d’évaluation auprès d’une clientèle adulte pour différentes problématiques (ex. TDAH, maladies neurodégénératives, traumatismes crâniens). Il possède également une spécialisation en réadaptation et est en mesure d’évaluer les capacités de travail.

Bien que sa pratique se concentre principalement auprès d’adultes, il peut également intervenir auprès d’une clientèle adolescente.

Formation et expériences professionnelles

Au cours de sa formation clinique, M. Veillette a acquis des compétences en évaluation et en psychothérapie individuelle pour diverses problématiques (c.-à-d., insomnie, anxiété, dépression, difficultés de gestion des émotions, adaptation à la maladie, douleur chronique, etc.).
Quant au volet neuropsychologique, sa formation universitaire lui a permis de développer des compétences d’évaluation et d’intervention neuropsychologique, particulièrement pour le TDAH, les troubles acquis (ex. séquelles d’un traumatisme craniocérébral ou d’un AVC) et les troubles neurodégénératifs associés au vieillissement pathologique.
Dans sa thèse doctorale, il s’est intéressé à la pleine conscience en évaluant les effets du yoga et de la méditation sur le fonctionnement cognitif et la capacité à être dans le moment présent. Ses compétences acquises sur la pleine conscience au cours sa recherche doctorale font partie intégrante de sa pratique clinique.

Approches privilégiées

M. Veillette intervient selon une approche cognitive et comportementale en priorisant les principes de la thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT). Ainsi, il désire aider les individus à mieux comprendre la cause de leurs difficultés en posant un regard différent sur celles-ci. Dans une approche active et chaleureuse, il permet aux gens d’être outillés à faire face à leurs difficultés afin d’agir en fonction de ce qui est vraiment important pour eux.

Intérêts particuliers

M. Veillette montre un intérêt particulier pour l’adaptation à une condition médicale (ex., douleur chronique, diabète, sclérose en plaques, AVC, etc.). De plus, il s’intéresse à l’évaluation et à la prise en charge des difficultés cognitives qui peuvent être présentes dans différentes conditions médicales (ex. maladies cardiovasculaires, cancer, fibromyalgie, sclérose en plaques, etc.).

Share: