M. Kossigan Kokou-Kpolou

Il intervient selon une approche cognitive et comportementale et priorise la thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT). Ses interventions ciblent des problématiques et besoins thérapeutiques variés (deuil difficile ou traumatique, dépression, comportements suicidaires, souffrance liée à une crise de sens).

Il a obtenu son titre de psychologue au Togo en 2011 et une reconnaissance d’exercer en France en 2015. Il est titulaire d’un doctorat en psychologie clinique en France et d’un postdoctorat au Canada.

Expériences professionnelles

Avant de s’installer au Canada, Kossigan a développé sa pratique clinique dans plusieurs milieux au Togo et en France. Il a fait son internat au Togo dans la clinique psychiatrique au CHU-Campus et dans un organisme communautaire d’aide aux personnes vivant avec le VIH/SIDA et à leurs proches aidants. C’est alors qu’il a développé ses intérêts cliniques autour des problématiques liées au deuil, à la dépression et à l’adaptation à la maladie. Il a consacré ses premiers travaux de recherche à ces intérêts. Par la suite, il a pratiqué en clinique privée en élargissant ses intérêts aux problématiques suicidaires. En parallèle, il offrait ses interventions dans un organisme communautaire auprès d’adolescentes victimes d’agression sexuelle.

Il a obtenu un doctorat (Ph.D.) en psychologie clinique en France, à l’université de Picardie Jules Verne à Amiens où il enseigna également pendant quatre ans. En plus de la recherche et l’enseignement, il a maintenu sa pratique clinique en offrant des services bénévoles dans l’unité de psychogériatrie à l’hôpital psychiatrique Philippe Pinel. Il a été aussi psychologue associé dans un cabinet privé. Il a également développé son expérience clinique auprès de personnes immigrées.

Après son postdoctorat à l’université d’Ottawa, Kossigan occupe depuis décembre 2021 un poste de Professeur en psychologie clinique de la santé à l’école de psychologie de l’université Laval. En démarche pour l’équivalence et l’obtention d’un permis de l’Ordre des psychologues du Québec, il complète son internat sous la supervision de Mme Claudine Barrette, psychologue.

Approches privilégiées

Il a été formé en psychothérapie psychodynamique brève et thérapie cognitivo-comportementale (TCC). Lors de sa pratique clinique au Togo, puis plus tard en France, la TCC est devenue son approche privilégiée de traitement. En 2021, il s’est davantage formé à l’ACT (Acceptance and Commitment Therapy) auprès de l’Institut de Psychologie Contextuelle (Québec). Considérant que chaque histoire est unique, tissée de fragilités et de capacités, il favorise l’ACT par laquelle il amène ses clients à développer un « nouveau » regard sur eux dans leur situation actuelle et à agir pour un changement positif en adéquation avec leurs valeurs. Dans des situations thérapeutiques particulières toutefois, et selon les besoins, il peut avoir recours à la psychothérapie psychodynamique brève afin de mieux comprendre certains blocages émotionnels qui ont marqué le développement affectif de la personne. De par sa pratique clinique dans plusieurs pays et cultures, il sait adapter ses interventions selon les cadres de référence culturels de sa clientèle.

Intérêts particuliers

Kossigan porte un intérêt particulier aux deuils et pertes difficiles ou traumatiques, ainsi que les problématiques dépressives et suicidaires qui en sont directement liées ou non. Il se passionne également aux approches corps-esprit pour soulager les souffrances ressenties dans le corps (douleur, fatigue, plaintes somatiques). Il a à cœur de maintenir une cohérence entre ses intérêts cliniques et ses intérêts de recherche.

Share: