L’équipe du Réseau SAGESSE

equipe-reseau-sagesse
Une partie de l'équipe de Réseau SAGESSE. Rangée avant : Katy Lamarre, Geneviève Champagne, Maryse Petit, Anne-Marie Guay, Mathieu Perreault. Rangée arrière: François Lafond, Jérôme Bossé, Jérome Ouellet.

Nos professionnels

  • Mme Anne-Marie Guay
    Psychologue associée

    Anne-Marie Guay est psychologue depuis 1998. Elle est détentrice d’une maitrise en psychologie de l’Université Laval et a entrepris sa formation en PGRO (Psychothérapie Gestaltiste de la Relation d’Objet) au CIG qui s’échelonnera sur les trois prochaines années. Elle se spécialise plus particulièrement dans le traitement de l’État de Stress Post-Traumatique (ESPT), mais aussi de tous les troubles anxieux, de la dépression, du deuil et et se passionne pour le traitement des troubles du sommeil.

    Expériences professionnelles

    Plusieurs milieux ont enrichit sa pratique clinique; de 1998 à 2003 à l’Institut universitaire en santé mentale de Québec au département d’évaluation et traitement en déficience intellectuelle où le travail multidisciplinaire avec des cas complexes fut la meilleure des écoles; puis, depuis 2002 au Centre de Santé de Valcartier où elle oeuvre depuis près de 15 ans au traitement d’une clientèle militaire atteinte d’ESPT; depuis 2006, elle anime le groupe du sommeil et de traitement des cauchemars à Valcartier. Tout au long de son parcours, elle poursuivra à l’occasion la pratique privé pour se consacrer à ses intérêts variés et collaborera avec des fournisseurs tels que IVAC et SAAQ.

    Formation et approches privilégiées

    Formée aux approches cognitives et comportementales (TCC) qui constitue sa base indéniable, elle travaille dans un esprit intégratif de la psychothérapie où les approches humanistes, psychodynamiques, mindfullness et thérapies du lien sont au centre de ses intérêts et formations depuis quelques années. La formation en cours en PGRO complétera prochainement ce cheminement.

    Intérêts particuliers

    Outre le traitement de l’ESPT qui demeure son intérêt et sa force, elle a depuis des années développé un intérêt particulier pour le sommeil et le traitement des cauchemars via l’utilisation de l’approche IRT (Imagery Reheasal Therapy); les conférences sur l’hygiène du sommeil et le traitement de l’insomnie sont également des activités et intérêts porteur d’avenir pour elle.

     

    Anne-Marie GUAY : Quand l’insomnie tourne au cauchemar. Chronicité, comorbidité et cas difficiles.

    En savoir plus
  • Mme Katy Lamarre
    Psychologue associée

    Katy Lamarre est psychologue et psychothérapeute depuis 2001. Elle détient une maîtrise en psychologie clinique et se spécialise dans l’évaluation psychodiagnostique et le traitement des clientèles adultes présentant des besoins thérapeutiques de sources et d’intensité variées. Depuis 2016, elle siège au conseil d’administration du Réseau Sagesse en qualité d’associée principale.

    Expériences professionnelles

    Sa spécialisation en psychopathologie l’amène en tout début de carrière à exercer la psychothérapie et l’évaluation psychodiagnostique  en milieux hospitaliers et dans les CSSS auprès d’une clientèle essentiellement adulte.

    Parallèlement à une pratique privée auprès d’adolescents et d’adultes, elle cumulera près de 12 années d’expérience en milieu carcéral où elle développera une expertise en évaluation de la dangerosité et en intervention auprès d’une clientèle délinquante et aux prises de difficultés relationnelles et de fonctionnement social au long cours.

    En 2013, elle joindra les rangs des services de santé de la défense nationale où elle travaillera auprès d’une clientèle militaire aux prises d’un déséquilibre émotionnel/fonctionnel en lien avec un stress opérationnel ou autres perturbations survenues dans l’une ou plusieurs sphères de la vie courante.

    Formation et approches privilégiées

    Formée à l’approche psychodynamique, elle intègre également les principes relationnels et thérapeutiques rattachés aux approches humaniste et existentielle. Elle poursuit actuellement une formation en psychothérapie du lien (PGRO) au Centre d’Intégration Gestaltiste.

    Elle fonde principalement sa démarche sur le contact thérapeute-client, sur l’examen approfondi de la problématique telle que vécue par la personne ainsi que sur l’accompagnement vers un équilibre émotionnel/fonctionnel optimal. Elle s’intéresse à l’humain dans sa singularité, dans son intégralité et sa complexité.

    Intérêts particuliers

    Personnalité – Difficultés relationnelles  – Dépression – Épuisement professionnel – Deuil – Troubles anxieux – Expertise psychologique et psycholégale – Traumatisme – Violence (victimes ou agresseurs)

    En savoir plus
  • M.François Lafond
    Psychologue associé

    François Lafond est psychologue depuis 1988. Il occupe à la fois les fonctions de psychothérapeute, de formateur et de superviseur didacticien. Il a agi à titre de superviseur de stages d’étudiants au doctorat à l’Université de Sherbrooke de 2007 à 2013 et pratique toujours la supervision de psychothérapeutes sur une base régulière.

    Il pratique désormais à plein temps la psychothérapie et la supervision en cabinet privé au sein de Réseau SAGESSE, une organisation qu’il dirige depuis 1995.

    Expériences professionnelles

    Il a développé une expérience particulière en stress post-traumatique, notamment auprès des clientèles militaires, policières et civiles. Il a travaillé à ce titre au sein des services de santé de la défense nationale pendant plus de 15 ans et agi à titre de témoin expert au tribunal pendant une douzaine d’années.

    Formation et approches privilégiées

    Au fil des ans, il s’est formé aux approches TCC, puis en EMDR et depuis 2005, il a complété les trois cycles de la formation en psychothérapie du lien (PGRO) au CIG avant de compléter sa formation de superviseur didacticien à cet institut réputé.

    Intérêts particuliers

    Il s’intéresse particulièrement aux données probantes en psychothérapie et à l’éclairage qu’elles offrent sur les aspects cruciaux de la relation thérapeute-client. Il explore également les neurosciences affectives afin de préciser ses interventions cliniques, en particulier auprès des personnes souffrant de traumatismes psychologiques. C’est dans ce domaine qu’il a donné des conférences et ateliers de formation à Québec, à Montréal et à Paris.

    En savoir plus
  • Mme Laetitia Guionnet
    Psychologue

    Laetitia Guionnet a obtenu son titre de psychologue en France en 2010 et est membre de l’Ordre des Psychologues du Québec depuis 2020. Elle offre des services de psychothérapie à une clientèle de jeunes adultes et d’adultes.

    Expériences professionnelles

    Elle a exercé auprès d’une clientèle variée présentant des problématiques diverses. Elle a travaillé particulièrement auprès des personnes victimes de traumatismes interpersonnels et également auprès de personnes présentant un trouble de la personnalité.

    Formation et approches privilégiées

    Laetitia a une approche éclectique. Se définissant d’abord d’approche psychodynamique par sa formation en France, elle sait combiner au besoin des éléments de thérapie humaniste ou cognitive-comportementale. Elle s’adapte aux réalités des personnes qu’elle accompagne et propose un espace de parole et d’écoute axé sur l’empathie et la bienveillance.

    Intérêts particuliers

    Laetitia s’intéresse particulièrement aux questionnements liés à l’identité de genre et à l’orientation sexuelle.
    Elle est formée à l’évaluation et à l’accompagnement des personnes souffrant de dysphorie de genre et adhère aux standards de soin de la WPATH. Elle reçoit notamment de la supervision donnée par l’Institut pour la santé des minorités sexuelles (ISMS).
    Elle offre un espace de respect, de parole et d’écoute dénué de tout jugement afin de permettre à chacun.e de faire face aux transitions de vie et de poursuivre son chemin.

    En savoir plus
  • Mme Paule Limoges
    Psychologue

    Paule Limoges est psychologue depuis 2004. Elle détient une maîtrise de l’Université Laval.

    Elle offre des services de psychothérapie auprès d’une clientèle adulte ayant des besoins thérapeutiques et des problématiques diverses.

    Expériences professionnelles

    D’abord titulaire du baccalauréat en psychoéducation, puis d’un baccalauréat multidisciplinaire, elle a œuvré de 1979 à 2004 au sein des Centres Jeunesse, à titre de psychoéducatrice auprès d’une clientèle d’adolescent. Elle y a aussi occupé différentes fonctions telles que conseillère clinique, superviseure de stage, soutien aux éducateurs(trices) spécialisés(es) en période d’essai et chef d’unité par intérim. Par la suite, la formation en psychologie clinique s’est imposée comme allant de soi pour parfaire ses connaissances et sa pratique.

    Elle a commencé sa profession de psychologue dans un Centre Jeunesse et à la Direction de la protection de la jeunesse auprès des adolescents et de leur famille. Par la suite, elle a pratiqué la psychothérapie individuelle et de groupe, pendant 14 ans, en CLSC avec une clientèle adulte en santé mentale, pratique qu’elle poursuit maintenant en clinique privée.

    Formation et approches privilégiées

    L’approche cognitive-comportementale (TCC) constitue la base de sa pratique à laquelle se greffent des principes humanistes dans une vision intégrative, nourrie d’une formation continue variée. La TCC de 3e vague teintée de l’approche des schémas de Young, de la thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT) et de la thérapie dialectique est enrichie notamment de la méditation de pleine conscience, des éléments psychodynamiques, d’hypnose clinique.

    Une évaluation approfondie et la qualité de la relation étant les fondements de la démarche thérapeutique, elle considère que, bien que certaines problématiques se ressemblent, chaque personne est unique avec sa propre histoire et ses propres besoins.

    Intérêts particuliers

    Troubles anxieux, dépression, trouble d’adaptation, deuil, difficultés relationnelles, personnalité, gestion des émotions, traumatisme, victime de violence.

    En savoir plus
  • Mme Geneviève Champagne
    Psychologue

    Geneviève Champagne est psychologue depuis 2000. Elle intervient depuis plus de 15 ans auprès des enfants et de leurs familles. À titre de psychologue-psychothérapeute, elle propose des services d’évaluation du fonctionnement psychologique global (cognitif, attentionnel et affectif) ainsi que des services de traitement psychothérapeutique.

    Expériences professionnelles

    Elle pratique en cabinet privé, au sein du Réseau SAGESSE, depuis ses débuts comme psychologue.

    Formation et approches privilégiées

    Depuis le tout début de sa formation universitaire, Mme Champagne poursuit une quête d’expertise quant à la compréhension des enjeux de développement cognitif et affectif de l’enfant et de leurs manifestations dans les différentes sphères de vie. La continuation de sa formation au doctorat (2012 — à ce jour) s’inscrit dans ce même souci d’expertise et de compétence, afin de répondre aux besoins tant d’évaluation que de psychothérapie auprès des enfants d’âge préscolaire et primaire.

    L’ensemble de ses interventions professionnelles, proposées auprès de l’enfant, est ancré dans une approche empathique basée sur la validation. Les rétroactions d’exploration, de compréhension et d’interprétation favorisent, entre autres, à donner un sens à l’expérience affective, à augmenter la cohésion de la construction de soi et à augmenter la capacité réflexive interactive de l’enfant.

    La pratique clinique que préconise Mme Champagne vise à offrir aux enfants et à leurs parents une meilleure compréhension du sens à donner aux symptômes observés et à offrir un cadre de traitement donnant à la fois un espace de psychothérapie individuelle pour l’enfant et un espace réflexif et de soutien pour les parents.

    Intérêts particuliers

    Sa pratique clinique évolue dans une recherche continuelle d’offrir un espace de changement professionnel et rigoureux auprès de ses clients, en appui avec l’évolution des connaissances. L’intérêt constant pour le développement de l’enfant, la relation avec l’environnement et l’interaction avec le monde interne est au coeur de l’engagement de Mme Champagne dans la profession de psychologue.

    En savoir plus
  • Mme Marie-Josée Grenier
    Infirmière-psychothérapeute

    Marie-Josée Grenier est infirmière clinicienne depuis 1997 et détentrice d’un permis de psychothérapeute délivré par l’Ordre des psychologues du Québec depuis 2018.

    À titre d’infirmière psychothérapeute, elle accompagne une clientèle adulte à développer une meilleure qualité de vie durant le processus d’adaptation à une condition de santé dans une perspective biopsychosociale.

    Expériences professionnelles

    En tant qu’infirmière clinicienne, plusieurs milieux ont enrichi sa pratique clinique et ont nourri son intérêt pour accompagner les gens à optimiser leur condition de santé. Étant motivée par l’envie d’ajouter une vision globale à sa pratique infirmière, elle a poursuivi en 2015 une formation de praticienne certifiée en hypnose éricksonienne et conversationnelle ainsi qu’en hypnose clinique et médicale. De 2016 à 2018, elle a offert des services d’autogestion de la douleur chronique à La Cité Médicale de Charlesbourg, en intégrant l’hypnose à sa pratique clinique. En 2018, elle s’est jointe à l’équipe du Réseau Sagesse pour offrir des services de psychothérapie à une clientèle adulte en pratique privée.

    Formation et approches privilégiées

    Durant sa formation complémentaire pour l’obtention du permis de psychothérapeute, elle s’est spécialisée en thérapie cognitive et comportementale ainsi qu’en thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT). Elle privilégie une approche de santé globale en considérant l’équilibre entre les différents aspects impliquant le corps, l’esprit et l’environnement. Elle exerce la psychothérapie dans une vision intégrative d’approches cognitives-comportementales, humanistes et de pleine conscience.

    Intérêts particuliers

    Outre le traitement psychologique de la douleur chronique, ses intérêts cliniques visent principalement l’adaptation à une condition de santé. Elle s’intéresse particulièrement au traitement de l’anxiété face à la maladie, à la dépression associée aux conditions médicales chroniques, aux troubles du sommeil, aux symptômes somatiques ainsi qu’à la fatigue chronique. Son travail vise à favoriser l’adaptation aux multiples défis et incertitudes que peuvent susciter la maladie, autant pour la personne qui en est atteinte que pour son entourage.

    En savoir plus
  • Mme Rachelle Paquin
    Doctorante en psychologie

    Rachelle Paquin offre des services de psychothérapie auprès d’une clientèle adulte en tant que doctorante en psychologie sous la co-supervision de M. François Lafond et Mme Katy Lamarre, psychologues.

    Elle a terminé sa formation clinique au doctorat en psychologie (D.Psy) à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR).  Son essai doctoral porte sur le fonctionnement psychologique d’hommes auteurs de violences conjugales.

    Expériences professionnelles

    Au cours de son stage à la clinique universitaire, elle a desservi une clientèle adulte présentant diverses difficultés (dépression, douleurs chroniques, difficultés relationnelles, violence conjugale, gestion de la colère, etc.). Elle a ensuite effectué son deuxième stage au sein d’un organisme d’aide aux hommes ayant des comportements violents ou de contrôle dans la sphère conjugale. Elle a aussi offert des services de psychothérapie pour le volet « hommes en difficultés diverses » dans cet organisme. Finalement, elle a effectué son internat à l’Institut universitaire en santé mentale Douglas auprès d’une clientèle ayant des troubles bipolaires ou dépressifs en clinique externe de psychiatrie.

    Formation et approches privilégiées

    Mme Paquin privilégie une approche psychodynamique par laquelle elle favorise l’exploration en profondeur de soi et la prise de conscience de son monde affectif. Elle croit que par la parole, la personne accède graduellement aux différentes parties d’elle-même et arrive à faire du sens de son expérience vécue. Cette démarche vise à  apaiser la souffrance et améliorer son rapport à soi et aux autres.

    À cette approche, elle intègre les principes relationnels et thérapeutiques rattachés aux approches humaniste et existentielle. Elle fonde ainsi principalement ses interventions sur la relation psychothérapeute-client dans le respect et l’empathie.

    Intérêts particuliers

    Trouble de la personnalité – Difficultés relationnelles – Dépression–  Violence (victimes ou agresseurs) – Trauma – Troubles bipolaires – Comportements suicidaires – Gestions des émotions – Stress

    En savoir plus
  • Mme Anne-Renée Leclerc
    Psycho-éducatrice

    Anne-Renée Leclerc est psychoéducatrice depuis 1993. Elle a travaillé plusieurs années au sein des commissions scolaire, tant au niveau primaire que secondaire. Elle a également développé une expérience particulière auprès de la clientèle autochtone. En pratique privé depuis plusieurs années, elle œuvre auprès des victimes d’acte criminel (IVAC), des accidentés de la route (SAAQ) et accidentées de travail (CNECSST).

    Elle offre ses services en clinique ou directement à domicile et/ou en entreprise. Madame Leclerc est également spécialisée au niveau des enfants et adolescents qui présentent des troubles de comportements, de l’anxiété, qui vivent de l’intimidation ou autre difficultés particulières. Son approche vise aussi à outiller les parents afin de favoriser l’évolution de leur enfant

    Intérêts

    Au fil des ans, elle s’est intéressée à différentes problématiques, tels, l’anxiété, la dépression, le stress post-traumatiques, les troubles de l’humeur, les troubles de comportement, l’intimidation, l’insomnie et l’épuisement professionnel. Par ailleurs, elle est actuellement à travailler avec une équipe multidisciplinaire afin de réaliser un programme spécifique pour les camionneurs souffrant d’un état de stress post traumatique suite à un accident. (Page facebook : SSPT Chez le camionneur).

    Formation et diplôme

    Madame Leclerc utilise l’approche cognitive comportementale qui vise à aider la clientèle dans l’ici et maintenant. Elle utilise différentes techniques concrètes pour faciliter l’atteinte des objectifs, entre autre, des techniques de respiration, de visualisation, de modeling, de désensibilisation, d’exposition par imagerie et d’exposition in vivo. Elle fait également du débriefing en entreprise ou en individuel lors d’événements traumatiques.

    En savoir plus
  • M. Félix Veillette
    Psychologue-neuropsychologue

    Félix Veillette est psychologue et neuropsychologue depuis 2021. Il est détenteur d’un doctorat en psychologie (PhD) et de l’attestation pour l’évaluation des troubles neuropsychologiques.
    À titre de psychologue, il offre des services de psychothérapie individuelle auprès d’une cliente adulte présentant diverses problématiques. Il possède également une spécialisation en psychologie de la santé. Il intervient selon une approche cognitive et comportementale en priorisant les principes de la thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT).

    À titre de neuropsychologue, il offre des services d’évaluation auprès d’une clientèle adulte pour différentes problématiques (ex. TDAH, maladies neurodégénératives, traumatismes crâniens). Il possède également une spécialisation en réadaptation et est en mesure d’évaluer les capacités de travail.

    Bien que sa pratique se concentre principalement auprès d’adultes, il peut également intervenir auprès d’une clientèle adolescente.

    Formation et expériences professionnelles

    Au cours de sa formation clinique, M. Veillette a acquis des compétences en évaluation et en psychothérapie individuelle pour diverses problématiques (c.-à-d., insomnie, anxiété, dépression, difficultés de gestion des émotions, adaptation à la maladie, douleur chronique, etc.).
    Quant au volet neuropsychologique, sa formation universitaire lui a permis de développer des compétences d’évaluation et d’intervention neuropsychologique, particulièrement pour le TDAH, les troubles acquis (ex. séquelles d’un traumatisme craniocérébral ou d’un AVC) et les troubles neurodégénératifs associés au vieillissement pathologique.
    Dans sa thèse doctorale, il s’est intéressé à la pleine conscience en évaluant les effets du yoga et de la méditation sur le fonctionnement cognitif et la capacité à être dans le moment présent. Ses compétences acquises sur la pleine conscience au cours sa recherche doctorale font partie intégrante de sa pratique clinique.

    Approches privilégiées

    M. Veillette intervient selon une approche cognitive et comportementale en priorisant les principes de la thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT). Ainsi, il désire aider les individus à mieux comprendre la cause de leurs difficultés en posant un regard différent sur celles-ci. Dans une approche active et chaleureuse, il permet aux gens d’être outillés à faire face à leurs difficultés afin d’agir en fonction de ce qui est vraiment important pour eux.

    Intérêts particuliers

    M. Veillette montre un intérêt particulier pour l’adaptation à une condition médicale (ex., douleur chronique, diabète, sclérose en plaques, AVC, etc.). De plus, il s’intéresse à l’évaluation et à la prise en charge des difficultés cognitives qui peuvent être présentes dans différentes conditions médicales (ex. maladies cardiovasculaires, cancer, fibromyalgie, sclérose en plaques, etc.).

    En savoir plus
  • Mme Sophie Tanguay
    Doctorante en psychologie

    Sophie Tanguay offre des services de psychothérapie, ainsi que des évaluations psychodiagnostiques en tant qu’interne en psychologie sous la supervision de M. François Lafond, psychologue. Elle intervient auprès d’une clientèle adulte sous une variété d’enjeux touchant la santé mentale et notamment auprès d’athlètes.

    Mme Tanguay a terminé sa formation clinique au doctorat en psychologie (D.Psy) en mai 2020. Elle termine actuellement sa thèse doctorale en travaillant à temps partiel avec le Service Correctionnel du Canada (SCC) ainsi qu’en clinique privée avec le Réseau Sagesse. Son essai doctoral porte sur l’importance du statut d’athlète au sein du concept de soi et son influence sur le bien-être psychologique des sportifs.

    Expériences professionnelles

    En 2019-2020, elle a complété son dernier internat avec les Forces canadiennes et le Réseau Sagesse sous la supervision de François Lafond. Elle a aussi terminé son premier internat l’année précédente à l’école secondaire Cardinal-Roy où elle a pu offrir des suivis psychologiques aux élèves du programme sport-arts-études, général et adaptation scolaire. Elle a aussi offert des suivis en préparation mentale aux athlètes et animé un multitude d’ateliers personnalisés pour l’équipe de natation synchronisée Québec Excellence Synchro. En plus, durant les six derniers mois de son premier internat, elle a été sélectionnée pour combler le poste de psychologue à temps partiel au sein de la Commission scolaire de la Capitale en tant que doctorante inscrite au registre de l’Ordre des Psychologues du Québec. En 2018-2019, lors de son premier stage à la clinique universitaire, elle a desservi une clientèle adulte présentant diverses difficultés (deuil complexe, difficultés relationnelles, déprime, gestion des émotions, blocage émotionnel, manque d’énergie).
    Parallèlement, Sophie Tanguay accumule des heures d’interventions auprès d’équipes sportives et d’athlètes en vue d’obtenir l’accréditation de l’Association Canadienne de Psychologie du Sport. Son intérêt débordant l’a amenée à participer à divers événements (Symposium Provincial de la Performance Sportive), conférences (l’entraînement perceptivo-cognitif de l’athlète) et formations (tolérance à l’incertitude et la gestion des doutes, psychologie du sport collectif) en psychologie de la performance.

    Formation et approches privilégiées

    Mme Tanguay a été exposée à une variété d’approches ce qui lui permet de développer, en collaboration avec le client, une compréhension globale de la situation puis d’explorer différents moyens d’atteindre les objectifs fixés. Lors de son année de stage, elle est intervenue sous une approche expérientielle humaniste centrée sur l’émotion (Emotionally focused therapy) et a suivi un programme d’entraînement aux habiletés de pleine conscience. Au cours de l’année suivante, lors de son internat, elle a pu intégrer des techniques de l’approche cognitive-comportementale et de l’approche positive centrée sur les solutions, en plus de suivre sept courtes formations sur des thématiques variées (stress et anxiété, TDA/H, douance, problèmes de comportements, gestion de classe, intégration des élèves allophones, évaluation intellectuelle à l’aide du WISC-V). Elle est également accréditée par le Centre de prévention du suicide de Québec pour avoir suivi la formation de 21 heures permettant d’intervenir auprès de la personne suicidaire à l’aide de bonnes pratiques. Puis lors de son dernier internat, elle a intégré la psychothérapie du lien (PGRO) qui met l’accent sur la qualité de la relation thérapeutique avec les clients et examine les enjeux relationnels qui émergent.

    Intérêts particuliers

    Ses intérêts cliniques sont vastes (trauma, deuil, estime de soi, déprime et dépression, stress et anxiété, gestion des émotions, idées suicidaires, épuisement professionnel, difficultés interpersonnelles, couple, développement personnel, violences et agressions sexuelles). Elle souhaite aussi offrir des services d’orientation et d’accompagnement psychologiques aux athlètes et sportifs touchés de près ou de loin par des sujets touchant la santé mentale. Elle planifie également de se spécialiser dans le traitement des traumas et dans l’intervention en contexte de nature et d’aventure.

    En savoir plus
  • Mme Maryse Petit
    Psychologue

    Maryse Petit est membre de l’Ordre des psychologues du Québec depuis 2001. Elle intervient depuis 14ans auprès des enfants, des adolescents ainsi que de leurs familles. À titre de psychologue-psychothérapeute, elle propose des services d’évaluation du fonctionnement psychologique global (cognitif, attentionnel et affectif) ainsi que des services de traitement psychothérapeutique.

    Expériences professionnelles

    Ayant habité et œuvré durant 5ans à titre de psychologue pour enfant adolescent auprès des 7 communautés inuites de la Baie d’Ungava, celle-ci dû répondre aux différentes demandes (pédopsychiatrie, DPJ, CLSC, scolaire). Elle en vint également à développer une spécialisation en évaluation et traitement de conditions post-traumatiques (victime, famille et personnel de dispensaire de soins de santé) ainsi que de problématiques dépressives et comportements suicidaires. Le volet auprès de la DPJ a pour sa part impliqué l’évaluation et le traitement psychologiques (abus sexuel, abus physique, négligence, trouble de l’attachement réactivé vu les nombreux placements). Mme Petit fut également appelée à répondre aux besoins des différents intervenants (Clsc, DPJ, école) en apportant un éclairage quant aux besoins affectifs des enfants et des adolescents tout en sollicitant une réflexion propre chez l’intervenant en fonction de ses fonctions, de la réalité nordique impliquant un manque criant de ressources, de la cohabitation culturelle et du respect des traditions et valeurs du peuple inuit.

    Elle pratique en cabinet privé, au sein du Réseau SAGESSE, depuis sa localisation dans la région de Québec en 2008.

    Formation et approches privilégiées

    Mme Petit poursuit depuis le début de sa pratique auprès de la population infantile le développement de son expertise quant à la compréhension des enjeux de développement cognitif et affectif de l’enfant et de l’adolescent ainsi que de leurs manifestations dans les différentes sphères de vie. La continuation de sa formation au doctorat en psychologie pour psychologues en exercice (2013 — à ce jour) s’inscrit dans ce même souci de rigueur et de compétence, afin de répondre aux besoins tant d’évaluation que de psychothérapie auprès des enfants d’âge préscolaire et primaire et des adolescents.

    Les interventions professionnelles d’allégeance principalement psycho-dynamique, proposées auprès de l’enfant et de l’adolescent priorise l’exploration du monde interne (pensées, émotions, intentions etc.) et sa validation. L’exploration, la compréhension qui s’en dégage et l’interprétation favorisent, entre autres, à donner un sens à l’expérience affective, à permettre une construction de soi mieux consolidée et à augmenter la capacité réflexive interactive de l’enfant et de l’adolescent.

    La pratique clinique que préconise Mme Petit vise à offrir aux enfants et à leurs parents une meilleure compréhension du sens à donner aux symptômes observés et à offrir un cadre de traitement donnant à la fois un espace de psychothérapie individuelle pour l’enfant et un espace réflexif et de soutien pour les parents. Le processus adolescent quoique semblable sur certains aspects s’établit avec un dégagement souhaitable et attendu dans un volet d’autonomisation en équilibre avec le mouvement d’appui sur l’environnement. Certains fondements de la relation d’objet et interventions cognitivo-comportementales se greffent en complémentarité à une compréhension de la personnalité en développement (structural) teintant le rapport à soi et à l’environnement.

    Intérêts particuliers

    Mme Petit porte un intérêt particulier aux problématiques dépressives, aux éléments de nature suicidaire ainsi qu’au développement structural (développement de la personnalité) de l’enfance à l’entrée à l’âge adulte en passant bien entendu par cette étape bien chargée qu’est l’adolescence et ce, particulièrement à une époque où les demandes de l’environnement surpassent parfois les capacités individuelles engendrant par le fait même un déséquilibre trop souvent souffrant.

    En savoir plus
  • Mme Nadine Vézina
    Psychologue

    Nadine Vézina est psychologue depuis 1996, diplômée de maîtrise à l’Université Laval. Elle a débuté sa carrière en clinique privée depuis 1997 auprès d’une clientèle infantile et adolescente présentant diverses problématiques. Elle a par la suite œuvré auprès d’adolescents en trouble du comportement. Depuis 2000, elle partage son temps entre la pratique de la psychologie en clinique privée pour des mandats d’évaluation et de psychothérapie, maintenant auprès d’une clientèle adolescente et jeune adulte, et la pratique de la psychologie scolaire.

    Et, depuis 2010, elle détient aussi le statut de professeur de clinique à l’Université Laval qui l’amène à prendre sous sa supervision des étudiants au doctorat en psychologie provenant de l’Université Laval mais aussi des autres universités de la province.

    Expériences professionnelles

    Elle a développé une expérience particulière en évaluation et traitement du déficit d’attention / hyperactivité (TADH). Elle d’ailleurs contribué à la rédaction du guide Agir ensemble pour mieux soutenir les jeunes, un document de soutien à la formation sur le TDAH, issu d’une collaboration entre le Ministère de l’Éducation et le Ministère de la Santé et des Services Sociaux (2003). Elle a aussi développé une expérience auprès de la clientèle autiste, en particulier dans le soutien direct auprès des jeunes présentant ce trouble et leur famille. Elle est appelée à donner des formations sur ces deux sujets, auprès des familles et intervenants.

    Formation et approches privilégiées

    Au fil des ans, elle s’est formée davantage en thérapie cognitivo-comportementale (TCC) qui est son approche privilégiée de traitement, qu’elle complète avec des éléments d’autres approches comme la thérapie brève orientée vers les solutions et l’entretien motivationnel. Elle a aussi reçu de la formation selon l’approche psychodynamique qu’elle utilise dans la compréhension du développement affectif de la personne, lors de mandats d’évaluation psychologique.

    Intérêts particuliers

    Elle montre un intérêt envers les données probantes en lien avec la TCC, le trouble du spectre de l’autisme (TSA) et le TDAH. Elle montre aussi un intérêt pour la formation de la relève en psychologie.

    En savoir plus
  • M. Mathieu Perreault
    Psychologue

    Mathieu Perreault pratique la psychologie depuis 2009, d’abord à titre de doctorant en psychologie et depuis l’obtention de son diplôme de doctorat en 2015, en tant que docteur en psychologie. Il pratique à temps plein la psychothérapie en cabinet privé au sein du Réseau Sagesse depuis 2013.

    Expériences professionnelles

    Il a fait sa thèse sur le traitement du sommeil et des cauchemars, ce qui lui a permis de développer une expérience spécifique dans le traitement des problématiques liées au sommeil. Il a aussi développé une expérience particulière dans le traitement du stress post traumatique, notamment au cours de son internat au sein des services de santé de la base militaire de Valcartier. Il a auparavant travaillé auprès de proche-aidants de personnes atteintes de maladies dégénératives tel que l’alzheimer.

    Formation et approches privilégiées

    Il s’est d’abord formé aux approches TCC et Humaniste et par la suite, en EMDR. Il a été supervisé par François Lafond et Anne-Marie Guay pendant plusieurs années, ce qui lui a entre autres permis de se familiariser avec la psychothérapie du lien (PGRO). Son approche tend maintenant à intégrer des éléments de l’ensemble des approches avec lesquelles il s’est familiarisé au fil des années afin de s’adapter au mieux à chaque personne rencontrée ainsi qu’aux différentes problématiques qu’ils peuvent vivre.

    Intérêts particuliers

    Il s’intéresse tout particulièrement aux aspects subjectifs intervenant dans la perception du monde qui nous entoure, à la façon dont se développe les différents points de références qui modèle l’interprétation de la réalité, à l’intersubjectivité, à l’impact que ces référents peuvent avoir sur les problématiques vécus ainsi qu’à l’impact que cela peut avoir sur les relations interpersonnelles. Il s’intéresse aussi au sommeil ainsi qu’aux différents aspects permettant d’améliorer la qualité du sommeil qui ressortent de la littérature. Il a aussi exploré avec différents superviseurs plusieurs modalités d’intervention auprès de personnes souffrant de trouble post-traumatique et la façon dont celles-ci peuvent s’articuler. Il s’intéresse finalement aussi aux différents aspects permettant d’avoir un dialogue et une communication efficace.

    En savoir plus
  • M. Rémi Labbé
    Neuropsychologue

    Rémi Labbé est psychologue depuis 1997. Il détient un doctorat en psychologie et l’attestation pour l’évaluation des troubles neuropsychologiques. Il offre des services de psychothérapie d’approche psychodynamique pour des problématiques diverses. Il a été formé en psychothérapie centrée sur le transfert. Il aide les clients à identifier leurs schémas (patterns) relationnels et à dépasser certains enjeux et blocages dans l’atteinte de changements durables.

    Pour le volet neuropsychologique, il se spécialise dans l’évaluation des capacités de travail et le support au diagnostic différentiel pour une clientèle adulte présentant des troubles de santé mentale et/ou neurologiques. Il effectue également des expertises dans divers litiges légaux ou administratifs et témoigne à titre d’expert.

    Expériences professionnelles

    Docteur en psychologie clinique, Il effectue des suivis psychologiques dans le secteur public depuis 1997 et en pratique privée depuis 1999. Il a débuté sa carrière à titre de psychologue à Montréal en intégration professionnelle. Il a ensuite travaillé en milieu hospitalier (6 ans) puis en centre de réadaptation (8 ans) à Québec à titre de psychologue / neuropsychologue. Il détient une solide expérience avec une clientèle adulte. Il travaille en pratique privée exclusivement depuis 2011.

    Formation et approches privilégiées

    Formé aux psychothérapies d’approche psychodynamique, il intègre aussi les approches comportementale-cognitive. L’orientation sur le transfert, la thérapie des schémas et le développement de la capacité de mentalisation sont au cœur des traitements. Il offre des suivis à court, moyen et long terme. Il aide principalement ses clients à modifier certains aspects de leur vie, à rendre leurs relations plus enrichissantes, à atténuer leur souffrance émotionnelle et à augmenter leur liberté d’être eux-mêmes.

    Intérêts particuliers

    Il s’intéresse particulièrement à l’influence de la personnalité dans le développement des difficultés, sur le rôle de la mentalisation et de l’individuation dans l’amélioration des relations et sur le transfert des compétences acquises par ses clients dans leur quotidien.

    En savoir plus
  • Mme Rosalie Lavigne
    Psychologue

    Rosalie Lavigne est membre de l’ordre des psychologues depuis 2019. Elle détient d’un doctorat en psychologie clinique (D. Psy) de l’université Laval.

    À titre de psychologue, elle propose des suivis thérapeutiques à court, moyen et long terme à des adultes qui vivent des difficultés diverses.

     

    Formation et expériences professionnelles

    Au cours de sa formation universitaire, Mme Lavigne a effectué des évaluations psychodiagnostiques et des suivis psychothérapeutiques auprès d’enfants, d’adolescents et d’adultes consultant pour divers motifs (c.-à-d., anxiété, difficultés relationnelles, difficultés de gestion des émotions, difficultés d’adaptation, troubles neurodéveloppementaux).

    Durant son internat au Centre de réadaptation en dépendance de Québec, elle a développé une expérience particulière auprès d’une clientèle adulte présentant des troubles d’utilisation de substances. Cette expérience lui a permis de constater que chaque individu a une compréhension propre de sa problématique et une détermination à changer qui varie dans le temps. Cela fait en sorte qu’elle s’applique à adapter ses interventions pour que ses clients cheminent à leur rythme vers leurs objectifs thérapeutiques.

     

    Approches privilégiées

    Mme Lavigne préconise une approche psychodynamique et utilise au besoin certaines techniques provenant de l’approche cognitivo-comportementale (TCC). Elle accorde une grande importance à la relation thérapeute-client. Son but est de créer un milieu sécuritaire et sans jugement dans lequel sa clientèle pourra aborder à son rythme ses difficultés.

    Les premières séances serviront à cerner ce qui amène le client à consulter et ses attentes vis-à-vis du suivi. Par la suite, en permettant au client d’aborder des thèmes de son choix (situations du quotidien, pensées, souvenirs, rêves, émotions) elle construira avec lui une compréhension globale de sa problématique pour lui permettre de mieux comprendre sa souffrance et éventuellement s’en dénouer.

     

    Intérêts particuliers

    troubles anxieux – stress – difficultés relationnelles – transition de vie – difficultés liées à la parentalité – dépendances – trouble d’utilisation d’une substance – motivation à changer

     

    En savoir plus
  • M. Jérôme Bossé
    Psychologue

    Jérôme Bossé est psychologue depuis 2018. Sa pratique est représentée, à parts égales, par des adultes qui consultent en raison de motifs ou de problèmes de santé mentale variés, ainsi que par des militaires.

    Expériences professionnelles

    Du mois de septembre 2011 au mois de mars 2013, il complète un internat en psychologie clinique au Centre de santé Valcartier. Au cours de ces années, il se spécialise dans le traitement de l’état de stress post-traumatique (ESPT) auprès des militaires. En avril 2013, il se joint à l’équipe du Réseau SAGESSE où il débute sa pratique privée auprès d’une clientèle adulte. Aujourd’hui, sa pratique est représentée, à parts égales, par des adultes qui consultent en raison de motifs ou de problèmes de santé mentale variés, ainsi que par des militaires.

    Formation et approches privilégiées

    L’approche initialement privilégiée dans sa pratique est la TCC. Toutefois, la supervision apportée par François Lafond depuis plus de 5 ans en psychothérapie du lien (PGRO) l’amène aujourd’hui a porter une attention particulière au développement d’une relation thérapeutique de qualité et au traitement des enjeux relationnels. De plus, il est formé et accrédité en EMDR, une approche qu’il a intégrée dans sa pratique pour le traitement de souvenirs traumatiques.

    Intérêts particuliers

    Il s’intéresse particulièrement à l’apport des neurosciences affectives, de la psychologie sociale et de l’ethnopsychiatrie sur notre compréhension de la psyché humaine, de la santé et de la maladie mentale. Sa thèse de doctorat porte entre autres sur la perspective de réfugiés bhoutanais sur leurs difficultés psychosociales et sur leur conception de la santé mentale. Par ailleurs, la vulgarisation scientifique constitue un aspect important de ses intérêts. À cet effet, il a donné des conférences auprès de publics variés au sujet de l’ESPT, notamment dans le but de démystifier le trouble, mais aussi pour sensibiliser les gens sur l’importance de la santé mentale aux plans individuels et collectifs.

    En savoir plus
  • Mme Claire Molleur
    Psychologue

    Madame Molleur est psychologue diplômée de l’Université d’Ottawa depuis 1985.
    Elle est en absence prolongée pour une période indéterminée.
    Une mise à jour de sa disponibilité à reprendre sa pratique privée sera effectuée au moment opportun

    Expériences professionnelles

    Après avoir complété ses stages cliniques à l’Hôpital Ste-Justine de Montréal, elle oeuvre en pratique privée. Depuis le début de sa pratique, elle travaille en psychothérapie par le jeu. En 1994, elle parfait ses connaissances aux États-Unis et pratique, auprès des enfants, la psychothérapie par le jeu de type expérientiel. Depuis près de 25 ans, elle reçoit également une clientèle adulte.

    Formation et approches privilégiées

    D’ orientation psychodynamique/humaniste, elle utilise principalement pour méthodes d’évaluation les tests projectifs. De 1986 à 2009, elle travaille également à titre d’experte auprès de différents tribunaux (criminel, familial, civil et familial). Vers 2007, elle devient psychologue experte pour le Syndic de l’OPQ. Dans le cadre de sa pratique, elle a également été formatrice et superviseure en expertise psycholégale et en psychothérapie par le jeu.

    De 2008 à 2019, elle joint l’équipe de pédopsychiatrie du CISSS Alphonse-Desjardins, site Hôtel-Dieu de Lévis, où elle travaille à titre de psychologue à l’Unité Interne pour adolescents et à la Clinique Externe de pédopsychiatrie. En 2009 et 2010, elle travaille quelques mois en CLSC à l’équipe Enfance-Jeunesse. En 2014 elle obtient de l’Université Laval le titre de Professeur Clinique. En 2018, elle débute un processus de formation en psychothérapie du lien (PGRO) au CIG de Montréal. Depuis 2019, elle se consacre entièrement à sa pratique privée.

    Intérêts particuliers

    Ses intérêts sont nombreux, mais elle se concentre sur l’évaluation et le suivi psychothérapeutique auprès d’une clientèle de différents groupes d’âges présentant divers troubles anxieux, des troubles de l’humeur et relationnels.

     

    En savoir plus
  • Mme Andréanne Beaupré
    Doctorante en psychologie

    Andréanne Beaupré offre des services d’évaluation du fonctionnement psychologique global, ainsi que des services de psychothérapie, sous la supervision de Mme Josée Duval, psychologue.

    Elle effectue actuellement son doctorat en psychologie (D.Psy) à l’Université Laval.

    Expériences cliniques

    Elle consacre sa formation majoritairement à la psychologie infantile et juvénile en effectuant des stages dans divers milieux cliniques oeuvrant auprès de cette clientèle, tels que le Service de consultation de l’École de psychologie, la Clinique externe de pédopsychiatrie du CISSS Alphonse-Desjardins, site Hôtel-Dieu de Lévis,

    et en expertise psychosociale au Groupe Conseil Mentis.

     

    Ses travaux de recherche effectués dans le cadre de son projet doctoral portent sur les symptômes dépressifs des parents et son impact sur le développement social et affectif de l’enfant, ce qui lui permet de développer ses connaissances sur la santé mentale, les comportements parentaux et le développement des habiletés sociales et affectives à l’enfance.

     

    Formation et approche privilégiées

    Mme Beaupré privilégie une approche psychodynamique dans sa compréhension des difficultés des enfants et des adolescents. Elle est également formée en thérapie par le jeu. Selon le profil et les besoins de chacun, elle a aussi recours à des techniques des approches cognitive et cognitivo-comportementale.

     

    Elle fonde principalement ses interventions sur la relation thérapeute-client, tout en soutenant l’enfant ou l’adolescent dans le développement d’une meilleure compréhension de ses propres expériences et celles d’autrui. Elle souhaite accompagner la personne dans la construction d’une identité mieux consolidée.

     

    Intérêts particuliers

    Elle porte un intérêt pour le traitement d’enfants et d’adolescent présentant des difficultés dans leurs relations, leur estime de soi et la gestion de leurs émotions. Elle s’intéresse particulièrement au développement de la personnalité, ainsi qu’aux principes de mentalisation et d’attachement et leurs impacts sur différentes problématiques vécues à l’enfance et à l’adolescence.

     

    En savoir plus
  • Mme Caroline Marcotte
    Psychologue

    Caroline Marcotte, psychologue diplômée de l’Université Laval en recherche et clinique.

    Elle exerce présentement en clinique privée et en milieu hospitalier auprès de clientèles adolescente et infantile.

    Expériences professionnelles

    Au cours de sa formation, Mme Marcotte a acquis différentes expériences de travail auprès des enfants et des adolescents, en débutant par le Service de Consultation de l’Université Laval (SCEP). Ensuite, elle a mené des évaluations et des thérapies auprès d’enfants et d’adolescents aux prises avec une maladie chronique dans le cadre de son stage au CHUL. Ses connaissances se sont ensuite approfondies alors qu’elle effectuait son stage au Centre de pédopsychiatrie du Sacré-Cœur, à l’Unité d’Hôpital de Jour avec Scolarisation Adaptée (HJSA) auprès d’enfants et d’adolescents présentant des problématiques variées (anxiété, dépression, enjeux de personnalité, TSA, TDAH, etc.). C’est d’ailleurs dans ce centre de pédopsychiatrie que Mme Marcotte a effectué son internat, cette fois principalement sur l’unité des soins pour la clientèle infantile et en clinique externe auprès d’adolescents.

    Formation et approches privilégiées

    Elle se spécialise auprès des enfants et des adolescents et s’inspire d’approches variées (cognitivo-comportementale, psychodynamique) afin de viser un meilleur bien-être chez sa clientèle. Son mémoire doctoral porte sur la motivation de jeunes athlètes à pratiquer un sport d’élite en lien avec les comportements de leurs parents.

    Intérêts particuliers

    Son travail porte sur des problématiques nombreuses et variées, mais elle se concentre sur l’évaluation et le suivi psychothérapeutique auprès d’une clientèle présentant divers troubles anxieux, des troubles de l’humeur et des difficultés relationnelles.

    Gestion des émotions – Stress – Anxiété – Phobies – Difficultés relationnelles – Estime de soi – Comportements – Humeur

    En savoir plus
  • Mme Mélissa Barriault
    Psychologue

    Mélissa Barriault exerce la pratique de la psychologie en clinique privée auprès d’une clientèle adolescente et adulte, ainsi qu’en milieu scolaire. Au sein du Réseau Sagesse, elle réalise des suivis thérapeutiques individuels (court/moyen/long terme).

    Elle est détentrice d’un baccalauréat en psychologie (B.A.) de l’Université Laval et d’un doctorat en psychologie clinique (D.Ps) à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR). Son essai doctoral porte sur la description d’un échantillon d’adolescents auteurs d’agression sexuelle non détectés avant l’âge adulte.

    Expériences professionnelles

    Son expertise s’est développée grâce aux stages qu’elle a réalisés en milieu scolaire (secondaire et collégial) ainsi qu’à la Clinique Universitaire de Services Psychologiques de l’UQTR. Elle a ainsi été exposée à une clientèle ayant des problématiques diversifiées (ex : TDAH, troubles d’apprentissage, anxiété de performance, perfectionnisme, dépression, gestion du stress).

    Dans le cadre de projets de recherche au cours de sa formation universitaire, elle a été en contact avec des détenus adultes et des adolescents délinquants. Elle a également réalisé des évaluations neuropsychologiques auprès de personnes âgées ayant ou non des déficits cognitifs.

    Ces diverses expériences l’amènent à prendre en considération l’ensemble des facteurs médicaux, contextuels et psychosociaux pouvant avoir un impact sur la santé psychologique d’une personne.

    Formation et approches privilégiées

    Mme Barriault a été formée principalement aux approches cognitives et comportementales (TCC). Elle travaille également à incorporer des éléments de diverses approches (ex : humaniste, motivationnelle) à sa pratique afin de bonifier sa compréhension clinique et ses interventions.

    Intérêts particuliers

    Stress – Anxiété – Phobies – Deuil – Difficultés relationnelles – Relations amoureuses – Estime de soi – Traumatismes

    En savoir plus
  • Mme Marie-Ève Dion
    Travailleuse sociale

    Marie-Ève Dion est travailleuse sociale depuis 2009. Elle est titulaire d’une maitrise en service social à l’Université Laval. Elle offre des services d’aide aux individus, aux couples et aux familles. Sa clientèle elle est de tous âges (enfants, adolescents et adultes).

    Expériences professionnelles

    Mme Dion a œuvré pendant près de 10 ans à la direction de la protection de la jeunesse auprès des enfants, des adolescents et de leurs parents. Son bagage s’est forgé auprès d’une clientèle très vulnérable, présentant des problématiques sévères et complexes. Au fil de ces années, elle a acquis de précieuses connaissances sur le développement de l’enfant, le développement des habiletés parentales, les troubles du comportement, la toxicomanie, les troubles de la personnalité et les problèmes de santé mentale. Elle a également œuvré dans une équipe multidisciplinaire auprès de la clientèle des vétérans des Forces armées canadiennes et de la GRC, lesquels présentent différents traumatismes psychiques et des besoins de réadaptation multiples.  Elle connait donc bien la réalité des militaires et ses enjeux. Enfin, Mme Dion a exercé sa pratique en tant que conseillère clinique dans un Programme d’aide aux employés, auprès d’un éventail diversifié de clientèles et de problématiques.

    Formation et approches privilégiées

    Forte de sa formation de travailleuse sociale, elle travaille dans une perspective intégrative avec différentes approches notamment, l’approche systémique, l’approche humaniste et l’approche motivationnelle. Elle adapte ses interventions aux personnes, dans le respect des particularités de chacun et du rythme de ses clients. Elle mise sur l’établissement d’un lien de confiance et d’une alliance thérapeutique comme base solide pour élever la personne dans son cheminement personnel. Formée sur l’approche médiation, elle l’intègre à ses interventions auprès des couples et familles. Elle favorise une approche centrée sur les solutions, proposant des outils concrets pour surmonter les défis et résoudre les difficultés de la vie. Font également partie de ses préférés, la thérapie cogitivo-comportementale de même que l’approche ACT (Acceptance and commitment therapy), laquelle est basée sur l’acceptation, sur les principes de pleine conscience et vise la flexibilité psychologique.

    Intérêts particuliers

    Avec sa maitrise, Mme Dion s’est spécialisée en délinquance chez les jeunes et adultes. Toutefois, la formation continue et sa grande curiosité l’amène à développer pleins d’autres champs d’intervention : gestion de l’anxiété, gestion des émotions, estime de soi,  problèmes de santé mentale (épuisement professionnel, dépression, trouble de l’adaptation, dépendances drogues/alcool/jeu), TDAH,  trouble du comportement, TOP,  rôle parental, conflits de couples ou familiaux, communication, problèmes relationnels au travail, adaptation à une nouvelle réalité, deuil.

    En savoir plus
  • Mme Joanie Perreault
    Travailleuse sociale

    Joanie Perreault est diplômée universitaire en service sociale et membre en règle de l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec. À titre de travailleuse sociale, elle propose des services de consultation aux couples, aux familles et aux individus pour une grande variété de situations. Elle offre aussi certains services d’expertise telles l’évaluation psychosociale en matière d’adoption internationale et en cas d’inaptitude.

    Expériences professionnelles

    Depuis 2008, Mme Joanie Perreault pratique au CISSS de Chaudière-Appalaches. Elle détient une grande expérience auprès des ainés, des proches aidants, des endeuillés, des enfants et des adolescents. Elle a aussi développé des compétences d’animation de groupe et d’équipes interdisciplinaires. À ce jour, elle partage son temps entre la pratique privée et la pratique en milieu scolaire. Le TDA/H est au cœur de son perfectionnement professionnel actuel.

    Formations et approches privilégiées

    Formée à l’approche écosystémique, elle propose des solutions efficaces et cohérentes à l’environnement social de la personne. À cette approche, elle intègre également des notions de l’approche de médiation familiale, ainsi qu’intégrative. De ce fait, elle essaie d’intégrer à la fois l’individu et la famille dans le diagnostic et le traitement.

    Intérêts particuliers

    Adaptation du couple à la parentalité – Harmonie conjugale et familiale – Conflits et insatisfactions – Difficulté relationnelle – Problèmes de comportement – Dépendances
    TDA/H – Coaching parental – Évaluation psychosociale en vue d’une adoption internationale.

    En savoir plus
  • Mme Louise Villeneuve
    Psychologue

    Louise Villeneuve est psychologue clinicienne ; elle a complété une maîtrise en psychologie à l’université Laval en 1996. Au sein du Réseau Sagesse, elle offre de la psychothérapie (court/moyen/long terme) aux adultes.

    À ses yeux, l’essence de la psychothérapie a ses racines dans le désir de cheminer dans une relation avec une personne professionnelle, à l’écoute et respectueuse afin de retrouver un équilibre ou apaiser une souffrance. Il peut s’agir d’une situation actuelle ou passée qui affecte l’humeur ou provoque de l’anxiété, de défis ou de difficultés dans les relations interpersonnelles, ou encore d’une réflexion à une étape de vie importante.

    Expériences professionnelles

    Dès 1992, elle s’est activement impliquée au sein du mouvement communautaire, plus particulièrement dans des organismes dédiés à la famille dans la période de la petite enfance (inspirée des travaux de Françoise Dolto, psychanalyste) et de la périnatalité (avec un intérêt marqué pour la dépression post-partum). En parallèle, à partir de 1998, elle offrait un service de psychothérapie familiale et individuelle en bureau privé à une clientèle aux besoins variés.
    Tout en maintenant la pratique de la psychothérapie en bureau privé, elle a travaillé pendant une période de 12 ans dans le domaine de l’évaluation des risques et de la prévention de la conduite automobile avec les facultés affaiblies. Par ailleurs, depuis 2009, elle agit en tant que formatrice au Grand Séminaire de Québec auprès des séminaristes.

    Formation et approches privilégiées

    Devant la complexité de l’Être humain, elle a d’abord cherché à comprendre son développement et son fonctionnement au sein de l’approche psychodynamique. Plus tard, après une incursion dans un travail plutôt corporel, elle s’est intéressée au mouvement humaniste-existentiel, ce qui l’a conduite à une formation postuniversitaire de la psychothérapie eidétique. L’analyse eidétique est une approche intégrative qui considère l’humain dans toutes ses dimensions et qui place l’image mentale au cœur même du système. Elle met l’accent sur la qualité de présence attentive et relationnelle du thérapeute à l’expérience de la personne (tant dans la relation client-thérapeute que dans l’expérience éprouvée lors de la visualisation en image) pour aborder tant la symptomatologie, les enjeux développementaux que des thèmes existentiels.
    Pour plus d’informations : www.image-eidetique.com

    Intérêts particuliers

    Considérant que la personne-thérapeute est son principal outil de travail, elle est soucieuse d’approfondir ses connaissances théoriques et de les maintenir à jour. Elle est également active à nourrir son propre développement personnel.
    Par ailleurs, elle contribue au développement de la profession de psychologue par son implication bénévole au conseil d’administration du Regroupement des psychologues cliniciens et cliniciennes de Québec.

    En savoir plus
  • Mme Véronique Lemelin-Roberge
    Psychologue

    Véronique Lemelin-Roberge détient un doctorat en psychologie clinique et est membre de l’Ordre des psychologues du Québec depuis janvier 2017. A titre de psychologue et de psychothérapeute, elle se spécialise dans l’évaluation psychodiagnostique et du fonctionnement psychologique global (cognitif, attentionnel, comportemental et affectif/personnalité) pour une clientèle variée (enfants, adolescents et adultes). Elle propose également des services de traitement psychothérapeutique auprès d’une clientèle adolescente et adulte présentant des besoins thérapeutiques variés

    Expériences professionnelles

    Durant ses études universitaires, Mme Lemelin-Roberge a réalisé un stage et son internat en psychologie dans un milieu carcéral où elle développa une expérience enrichissante auprès d’une clientèle délinquante vivant diverses problématiques (i.e. psychopathologies, dépendances, fonctionnement délinquant, etc.). Elle a également fait un stage en psychologie pour le DPJ auprès d’une clientèle infantile et adolescente ayant des besoins thérapeutiques multiples (négligence, abus sexuel/physique/psychologique, trouble de l’attachement, trouble de comportements, etc.). Depuis 2013, Mme Lemelin-Roberge exerce dans le milieu scolaire auprès d’enfants et d’adolescents. Dans ce milieu, elle est amenée à réaliser des suivis thérapeutiques brefs, des évaluations psychologiques (cognitives, attentionnelles, comportementales et/ou affectives) et à exercer un mandat de rôle conseil auprès des intervenants et partenaires du milieu scolaire. À ce jour, elle partage son temps entre la pratique privée et la pratique de la psychologie scolaire.

    Formation et approches privilégiées

    Formée à l’approche psychodynamique, elle l’utilise notamment dans sa compréhension du monde interne (affects, estime de soi, pensées, etc.) de la personne. À cette approche, elle intègre les principes relationnels et thérapeutiques rattachés aux approches humaniste et existentielle. Enfin, depuis peu, elle s’est formée à la thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT) appliquée aux adolescents et intègre des éléments de pleine conscience dans sa pratique thérapeutique. Sa démarche s’attarde principalement sur la relation thérapeute/client, sur l’examen approfondi de la problématique telle que vécue par la personne, sur l’acceptation ainsi que sur l’accompagnement vers un équilibre émotionnel/fonctionnel optimal.

    Intérêts particuliers

    Personnalité pathologique (dont les troubles de la personnalité) – Difficultés relationnelles – Dépression – Troubles anxieux – Trouble réactionnel de l’attachement – Expertise psychologique et psycholégale – Traumatisme – Violence (victimes ou agresseurs) – Comportements suicidaires – Troubles de comportements – Dépendances

    En savoir plus

Une multitude de raisons de rejoindre l’équipe
Découvrez pourquoi les professionnels de Réseau SAGESSE profitent d’un support exemplaire pour tous les aspects qui entourent leur pratique